News

08
Août

Bourses de recherche 2022 – Approche « One Health » pour lutter contre la résistance antimicrobienne

École d’été « One Health »

Modalités de candidature

I. Contexte de bourses de recherche et du projet OHSEA

Cet appel s’inscrit dans le cadre du projet OHSEA, financé par le Ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères, dans le cadre du programme du Fonds de Solidarité pour les Projets Innovants (FSPI). L’un des objectifs du projet est de contribuer au renforcement des compétences des étudiants, des professionnels et des décideurs dans une approche environnementale de One Health (par la formation à l’interdisciplinarité et à l’intersectorialité) et de contribuer à soutenir ou consolider les projets One Health émergents dans la pratique. Ce projet est également une première étape dans la structuration d’une communauté de recherche en vue de la mise en place d’actions dans le cadre du programme global PREZODE, lancé lors du One Planet Summit en janvier 2021.

II. Portée et objectifs des bourses d’études dans le cadre du projet OHSEA

Depuis les années 1960, les antimicrobiens sont largement utilisés dans l’aquaculture et la production d’animaux alimentaires terrestres pour contenir des épizooties potentiellement de grande ampleur, pour empêcher la propagation de bactéries zoonotiques dans la chaîne alimentaire et pour augmenter la productivité. Cette utilisation généralisée d’antimicrobiens chez les animaux destinés à l’alimentation contribue – par le biais de la sélection naturelle – à l’émergence de bactéries résistantes aux antimicrobiens (BRA) et a des répercussions importantes sur la santé publique : Les BRA d’origine animale peuvent être transmises à l’homme par l’environnement et la chaîne alimentaire et aux travailleurs agricoles par contact direct. La résistance aux antimicrobiens est désormais une menace majeure pour la santé publique, susceptible d’affecter toute personne, quel que soit son âge, dans n’importe quel pays. Dans l’UE, on estime à 25 000 le nombre de décès annuels consécutifs à des infections multirésistantes aux médicaments, avec un impact économique estimé à 1,5 milliard d’euros par an. L’OMS fait état d’une proportion très élevée de résistance observée chez les bactéries à l’origine d’infections courantes dans toutes les régions. La résistance aux antimicrobiens (RAM) devient une préoccupation majeure pour les principales organisations internationales (FAO, WOAH, OMS, Banque mondiale) et ces agences internationales encouragent une réduction drastique de l’utilisation des antibiotiques, en particulier dans la production d’animaux destinés à l’alimentation, y compris l’aquaculture. Pour atteindre cet objectif, des actions interdisciplinaires (avec la biologie, la science médicale, les SHS), dans tous les secteurs des systèmes d’élevage (du traditionnel à l’industriel) sont nécessaires. En effet, la question de la RAM devrait être considérée, étudiée et gérée à l’interface entre la santé publique, la santé animale et l’environnement selon les approches One Health (OH) et EcoH (EcoH). Une coopération multisectorielle et des partenariats solides au sein de l’Asie du Sud-Est contribueront à prévenir, détecter, contenir, éliminer et répondre aux risques de santé animale et publique attribuables à la RAM.

II. 1. Portée de cet appel

II. 1. a. Portée

Le projet OHSEA lance un appel à candidatures afin de mettre l’accent sur des échanges scientifiques de haut niveau au sein de l’Asie du Sud-Est, sur le périmètre identifié. Cet appel s’adresse à de jeunes doctorants et/ou étudiants en Master d’Asie du Sud-Est, qui ont l’intention de mener des recherches dans le cadre de la collaboration technique et scientifique en Asie du Sud-Est. Ce programme est basé sur un appel à candidatures sélectif.

L’appel aux bourses de recherche sera axé sur le thème One Health pour lutter contre la RAM, en tant que collaborations et communications interdisciplinaires dans tous les aspects des soins de santé pour les humains, les animaux et l’environnement. Ainsi, toutes les disciplines liées à la gestion des risques épidémiques émergents sont impliquées : médecine vétérinaire, santé publique, écologie, économie, sociologie, génomique, sciences de la modélisation, biostatistique, entre autres.

II. 1. b. Durée et organisation de la mobilité

Ce cours d’été One Health se définit comme un moment d’échanges et de discussions scientifiques ouvert aux étudiants de doctorat et de master. Il sera organisé en deux segments :

  • d’une part, entre le 26 septembre et le 3 octobre 2022, au Vietnam (8 jours au NIVR – National Institute of Veterinary Research, Hanoi) en collaboration avec l’Unité de recherche du Cirad « ASTRE » dirigée par le Dr Nathalie Vachiery. De par leur nature, leurs fonctions et leurs usages, les animaux sauvages et domestiques sont un facteur de stabilité pour les communautés humaines, mais ils sont aussi un facteur de vulnérabilité pour la santé, l’environnement et le développement. Face à ce constat, les scientifiques de l’unité de recherche ASTRE ont choisi de concentrer leurs travaux sur les risques sanitaires qui peuvent fragiliser les sociétés et les écosystèmes du Sud
  • deuxièmement, en décembre 2022 en Thaïlande (8 jours à l’Université Kasetsart, Bangkok), en collaboration avec la Faculté de médecine vétérinaire et la plateforme GREASE du Cirad. Le réseau GREASE promeut depuis 2012, une approche One Health, prenant en compte l’interdépendance des dynamiques sociales et épidémiologiques, de la biodiversité et de la santé, de la santé publique vétérinaire et humaine afin de prévenir et contrôler ces maladies

Considérant que le cours d’été One Health est organisé comme un événement de retour, la priorité sera donnée aux doctorants.

La classe d’été One Health réunira un mélange d’étudiants en termes de cursus (doctorat et plusieurs masters) et de nationalité (ouvert aux étudiants de tous les pays d’Asie du Sud-Est). Veuillez noter que la participation sera limitée à 8 étudiants.

L’école d’été One Health sera organisé et cadencé autour d’interventions d’éminents scientifiques (de l’Université d’Oxford, de la City University Hong Kong, de l’International Livestock Research Institute, des Instituts Pasteur, de l’Institut de Recherche pour le Développement, du Centre National de la Recherche Scientifique), de travaux sur des études de cas, de visite de laboratoire ou de terrain.

II. 2. Conditions d’éligibilité et processus de sélection

Les candidats seront présélectionnés sur la base de leur dossier de candidature. Afin d’identifier les bénéficiaires de la subvention, le comité de sélection prendra en compte :

  • Les compétences et le mérite du candidat tels qu’ils ressortent de son dossier universitaire et de son parcours professionnel
  • Le fort intérêt du candidat pour la poursuite des études au regard de ses études antérieures et de son projet professionnel
  • La qualité de son projet d’études
  • Le niveau de maîtrise de l’anglais et son adéquation avec le programme d’études proposé

II. 3. Conditions d’attribution des bourses

II. 3. a. Conditions et informations importantes concernant la bourse

  • Le candidat doit être âgé de moins de 35 ans au 1er août 2022
  • En cas d’interruption ou de fin d’études, la bourse sera automatiquement annulée
  • La bourse comprend
  1. Hébergement pendant les 8 jours à Hanoi et à Bangkok, et frais de subsistance
  2. Frais de voyage (billets d’avion/de train)
  3. Frais de l’organisation

II. 3. b. Engagements du titulaire de la subvention

Le bénéficiaire de la bourse s’engage à :

  • Remettre un petit rapport au coordinateur du projet OHSEA et à l’institution hôte à la fin du séjour
  • Participer aux activités intensives à temps plein dans les 2 pays
  • Respecter le projet d’études pour lequel il/elle a été sélectionné(e)
  • Avant son départ pour le Vietnam, être en possession de l’attestation officielle de la bourse, de l’original de son diplôme et de tous les documents nécessaires

II. 4. Calendrier de sélection

  • Date limite de dépôt des candidatures : 14 septembre 2022
  • L’entretien des candidats présélectionnés aura lieu : 15 septembre 2022
  • Communication des bénéficiaires de la bourse : 16 septembre 2022
  • Départ pour le Vietnam : 25 septembre 2022

II. 5. Publication des résultats

Les bénéficiaires de la bourse seront contactés individuellement.

II. 6. Dossier de candidature

Le dossier de candidature de la bourse à soumettre doit inclure :

  • Un curriculum vitae à jour reprenant l’ensemble du cursus académique
  • Une lettre de motivation expliquant le projet de doctorat prévu/en cours, les motivations, les intérêts dans la thématique One Health et dans la collaboration régionale en Asie du Sud-Est
  • Une lettre de soutien / recommandation de son directeur d’études postuniversitaires
  • Une copie du passeport / de la carte d’identité
  • Copies des diplômes académiques (Bachelor, Masters)

III. Où envoyer la candidature ?

LA CANDIDATURE DOIT ÊTRE ENVOYÉE PAR MAIL AVANT LE 14/09/2022 À CES ADRESSES:

serge.morand@umontpellier.fr , clarisse.veylon@diplomatie.gouv.fr ET flavie.goutard@cirad.fr

Pour plus d’informations sur le séjour et l’hébergement au Vietnam, veuillez contacter :

Bureau de GREASE à Hanoi :

Nguyen Thi Thanh Hang (Assistante): epivietnam.cirad@gmail.com

Étienne Loire (Coordinateur): etienne.loire@cirad.fr ; Flavie Goutard: goutard@cirad.fr

Pour plus d’informations sur le séjour et l’hébergement en Thaïlande, veuillez contacter :

Bureau de GREASE à Bangkok :

Jintana Thanarotewatana (Assistante): jintanatha@gmail.com

Étienne Loire (Coordinateur): Etienne.loire@cirad.fr ; Flavie Goutard: goutard@cirad.fr

You are donating to : Greennature Foundation

How much would you like to donate?
$10 $20 $30
Would you like to make regular donations? I would like to make donation(s)
How many times would you like this to recur? (including this payment) *
Name *
Last Name *
Email *
Phone
Address
Additional Note
paypalstripe
Loading...